Prise en charge

La prise en charge du diabète passe à la fois par l’adoption de règles hygiéno-diététiques et la prise de médicaments. Chez les personnes souffrant d’un diabète de type 1, l’insuline constitue le traitement de base ; chez celles qui souffrent d’un diabète de type 2, manger équilibré et faire de l’exercice physique sont un préalable au traitement médicamenteux. Découvrez les mesures hygiéno-diététiques qui participent de la prise en charge du diabète type 2 et diabète type 1, ainsi que les différents traitements qui existent.

Prise en charge du diabète de type 2 et du diabète de type 1
Vous devez suivre correctement l’évolution de votre diabète pour agir et avoir une prise en charge adaptée.

DIABÈTE SAVOIR S’ENTOURER

Qu’en est-il sur le lieu de travail ? 2.3

Il faut rappeler qu’il n’est nullement obligatoire d’informer son employeur au sujet de son diabète. Par contre, il est recommandé de parler de son diabète au médecin du travail. Son rôle est de veiller à ce que le cadre de travail soit adapté afin de prévenir d’éventuelles difficultés. Vous pouvez vous adresser à lui si vous rencontrez des difficultés. Il pourra avec votre accord demander des aménagements spécifiques ou prendre contact avec votre médecin traitant.

TÉLÉMÉDECINE ET DIABÈTE : quelles applications ?

QUELS SONT LES PATIENTS CONCERNÉS5 ?

Ce service de télésurveillance était jusqu’à présent réservé à un certain type de patients diabétiques. Mais la période COVID-19 et les résultats de l’expérimentation ÉTAPES ont fait évoluer la situation.
Aujourd’hui, les patients pouvant intégrer un programme de télésurveillance sont plus nombreux :

Diabète et hérédité

QUELLE HÉRÉDITÉ POUR QUEL DIABÈTE ?

Avant de débuter, un petit rappel sur le caractère héréditaire d’une maladie. Celui-ci est dû à la présence chez le parent, d’une ou plusieurs mutations génétiques responsables du dysfonctionnement, et pouvant être transmises aux enfants1. Dans l’apparition du diabète, il existe un risque reconnu de transmission familiale. Cependant, le poids de l’hérédité est plus ou moins important selon le type de diabète.

Diabète et surpoids, une relation étroite

LE SURPOIDS, UN FACTEUR DE RISQUE MAJEUR

Lorsque l’on parle de diabète, il faut différencier le diabète de type 1, du type 2. Le premier est lié à une destruction des cellules β du pancréas, productrices d’insuline. Le second est induit par une résistance progressive de notre organisme à l’insuline. Dans un cas comme dans l’autre il existe une composante génétique de la maladie mais dans le cas du diabète de type 2 les facteurs environnementaux jouent un rôle majeur dans l’apparition de la maladie2.

DIABOLO® : une solution de télésuivi pour les patients diabétiques de type 2

QUELS SONT LES OBJECTIFS DE DIABOLO® ?

Collaborer avec mon médecin et devenir encore plus acteur de ma santé.

Optimiser mon suivi via une application mobile ou l’interface www.monsuividiabolo.fr

Le diabète connecté : une réalité qui améliore le quotidien des patients ?

Parmi une offre déjà large d’outils et de services de e-santé, quels sont ceux qui peuvent faciliter le quotidien des patients diabétiques ? Nous vous proposons un petit tour d’horizon des innovations dédiées à des patients très en phase avec leur temps.

Passer à l’injectable j’en suis capable !

Le traitement injectable peut générer, pour certains patients, des questionnements, des craintes et des idées reçues. Démêler le vrai du faux est un challenge pour tous. Vous trouverez ici des réponses à vos questions.

Avec les outils digitaux, les patients diabétiques sont suivis à distance

Même confinés à domicile, les patients diabétiques doivent continuer à contrôler leur maladie. Pourquoi ne pas saisir cette opportunité pour s’approprier les outils numériques dédiés au suivi du diabète ? Et adopter de nouvelles habitudes en matière de consultation médicale ? Télésurveillance, téléconsultation, ordonnances en ligne... découvrez l’ensemble des moyens qui permettent de continuer à prendre en charge le diabète à distance.

La mesure en continu du glucose

Pendant plusieurs années, les systèmes d’autosurveillance de la glycémie capillaire ont permis d’évaluer le profil glycémique des patients diabétiques. Or, pour refléter des épisodes d’hypoglycémies sévères ou évaluer la concentration du glucose tout au long du nycthémère, la mesure du glucose interstitiel améliore le suivi de l’équilibre glycémique.

Diabète de type 2

Le diabète est une maladie évolutive, c’est-à-dire que votre pancréas aura tendance à produire de moins en moins d’insuline avec le temps.

Diabète de type 1

Avec un diabète de type 1, votre organisme ne produit plus d’insuline pourtant vitale et indispensable à la régulation de la glycémie (le taux de sucre dans le sang), et vous pouvez vous retrouver rapidement avec un fort taux de glucose dans le sang (hyperglycémie), ce qui est dangereux pour la santé.

Les traitements

Afin d’assurer un suivi précis de votre maladie, il est très utile de tenir un carnet d’autosurveillance au quotidien. Vous pouvez y noter vos mesures de glycémie avec la date et l’heure du test, vos doses de médicaments et les différents éléments qui peuvent affecter votre glycémie (repas plus important, ou activité physique par exemple).

Les recommandations

Pour être en bonne santé, réussir à contrôler sa glycémie ou retarder l’apparition du diabète, il est important d’avoir une alimentation équilibrée.

·