Article

Et si on vous faisait voyager grâce aux régimes du monde ?

A l’approche de l’été, la perspective d’évasion et de voyage se fait de plus en plus présente. Vous avez envie de douceur, de chaleur ou d’exotisme pour fermer le chapitre hivernal ? Que vous ayez du diabète ou pas, offrez-vous un voyage culinaire à travers le monde pour découvrir des régimes intéressants tant sur le plan gustatif que nutritionnel !

Et si on vous faisait voyager grâce aux régimes du monde ?

A chaque pays son assiette !

 

Chaque zone géographique se caractérise par sa culture, son climat, ses paysages mais aussi sa cuisine, ses habitudes et ses aliments phares. Au-delà de l’aspect gustatif, la cuisine d’une ethnie reflète sa philosophie de vie. Saviez-vous, en excluant notre patrimoine culinaire national, que c’est la gastronomie italienne qui est la plus plébiscitée des Français ? 64% la considère comme « la meilleure », devant la cuisine chinoise (35%) et la gastronomie espagnole (29 %)[1].

Laissez-vous inspirer en découvrant dès maintenant 3 « régimes » propres à des régions du monde, et leurs bénéfices !

 

Le régime Okinawa : pour souffler ses 100 bougies

Originaire de l’île des ultra-centenaires du sud du Japon, ce régime permet de diminuer la charge glycémique impliquée dans diverses maladies comme le diabète, les maladies cardiovasculaires et les inflammations chroniques[2].

Aliments à privilégier :

  •  Fruits et légumes, céréales et légumineuses
  • Sources protéiques : poissons, crustacés, algues
  • Graines de sésame, épices (curcuma, gingembre, galanga, cannelle) et herbes aromatiques 

Aliments peu ou pas consommés :

  • ceux dont la densité énergétique (nombre de calories apporté par un gramme d'aliment en kcal/ g) est supérieure à 3 comme l’alcool, le bacon, la mayonnaise, le chocolat, les pistaches ou encore les amandes

Modes de cuisson :

  • cru ou cuit à feux doux

Point de vigilance en cas de diabète :

  • consommer les fruits ou glucides pendant les repas

Il est surtout régi par 3 grands principes : manger avec parcimonie, uniquement des petites portions et en pensant que les aliments ont des pouvoirs de guérison !

 

Le régime Crétois : des couleurs, de l’huile, des légumes

Caractéristique des populations du bassin méditerranéen, cette cuisine colorée et fraîche est reconnue comme étant l’élève modèle des synergies alimentaires en cumulant les grands principes d’une alimentation saine, renvoyant à des effets prouvés sur la diminution des risques de développer la maladie d’Alzheimer[3], du niveau de cholestérol LDL[4] et la mortalité par cancer[5] ; et sur l’amélioration de la pression artérielle[6].

Aliments à privilégier :

  • Fruits, légumes et céréales
  • Source protéique : poissons gras riches en oméga-3,
  • Source lipidique : huile d’olive riche en acides gras monoinsaturés
  • Un verre de vin rouge/ jour

Aliments peu ou pas consommés :

  • viandes, produits laitiers et pommes de terre

Modes de cuisson :

  • cru, mijoté, à l’étouffé ou revenu dans l’huile

Points de vigilance en cas de diabète :

  • limiter la consommation de dattes, abricots, raisins secs, melons, cerises et bananes (trop mûres) dont l’IG dépasse les 60 ; et privilégier les fruits entiers aux jus et smoothie
 

Découvrez une succulente recette d'inspiration crétoise :

 

Le régime Viking : idéal pour les sportifs

Popularisé par deux chefs danois, l’alimentation scandinave aurait des effets sur la perte de poids, la diminution du taux de cholestérol LDL et la pression artérielle et les facteurs de risque des maladies cardiovasculaires et du diabète de type 2[7].

Aliments à privilégier :

  • Fruits de type baies et légumes : choux, carottes
  • Féculents : céréales complètes, pain de seigle, muesli (flocons d’avoine et fruits secs), pommes de terre
  • Source protéique : poissons gras

Aliments peu ou pas consommés :

  • produits laitiers fermentés (skyr, kéfir) et produits carnés type gibier

Modes de cuisson :

  • gratiné, mijoté, cuit à la poêle ou cru

Points de vigilance en cas de diabète :

  • limiter les pommes de terre et privilégier les fibres et les graines entières

 

Ces 3 cuisines ont en commun de :

  • Favoriser les protéines végétales (légumineuses et céréales complètes).
  • Privilégier les poissons aux viandes.
  • Rééquilibrer l’apport en acides gras saturés et augmenter l’apport d’omégas 3, 6 et 9.
  • Encourager le fait-maison au profit d’une diminution des quantités de sel et de sucre.
  • Faciliter l’hydratation (jus de fruit maison, thé et infusion).
  • Impliquer davantage de fibres (fruits, légumes et légumineuses).
  • Utiliser des méthodes de cuisson douces pour préserver les nutriments.

 

Alors, êtes-vous prêt à voyager tout en faisant du bien à votre santé ? Il est intéressant de piocher dans les habitudes étrangères pour s’inspirer, varier et équilibrer ses apports quotidiens.

 

[1] La Provence, Sondage : la cuisine italienne est la préférée des Français, 2017

[2] Journal of American College of Nutrition, The Okinawan diet: health implications of a low-calorie, nutrient-dense, antioxidant-rich dietary pattern low in glycemic load, Willcox DC et al, 2009

[3] Plos One, Mediterranean diet and cognitive health. Initial results from the Hellenic Longitudinal Investigation of Ageing and Diet, Anastasiou C.A., Yannakoulia M., Kosmidis M.H. et al, 2017

[4] Acta Clinica Croatica, Mediterranean diet in healthy lifestyle and prevention of stroke, Demarin V., Lisak M., Morovic S, 2011

[5] The American Journal of Clinical Nutrition, The Mediterranean-style dietary pattern and mortality among men and women with cardiovascular disease, Lopez-Garcia E, Rodriguez-Artalejo F, Li TY, Fung TT, Li S, Willett WC, Rimm EB, Hu FB 2013

[6] BMC Med, Effect of the Mediterranean diet on blood pressure in the PREDIMED trial: results from a randomized controlled trial, Toledo E., Hu F.B., Estruch R. et al, 2013

[7] Journal of Nutrition, Long-term adherence to the New Nordic Diet and the effects on body weight, anthropometry and blood pressure: a 12-month follow-up study, Thomas Meinert Larsen, 2014

X

Quel est votre niveau de satisfaction globale vis-à-vis du site diabete.fr ?

Votre note sera comprise entre 1 et 10, avec comme échelle :
1 = Pas du tout satisfait jusqu’à 10 = Très satisfait

Recommanderiez-vous le site diabete.fr à quelqu’un de votre entourage (famille, amis, médecins, etc.)?

Votre note sera comprise entre 1 et 10, avec comme échelle :
1 = Pas du tout satisfait jusqu’à 10 = Très satisfait

Nous vous remercions de votre participation.