famille

"Il paraît que pour bien vivre avec mon diabète, je dois d'abord accepter ma maladie..."

Le processus d’acceptation de la maladie est très lent, il peut parfois prendre plusieurs années. Alors, dites-vous que rien ne presse, que vous avez tout le temps d’apprendre à vivre avec.

"Dans la famille, tout le monde se sent concerné par le diabète du petit dernier..."

L’environnement familial joue un rôle essentiel dans la réussite du traitement de l’enfant.