Bien-être et psycho

Angoisse, stress, dépression à cause du diabète... Les personnes touchées par un diabète ne sont pas épargnées par les troubles psychologiques, au contraire. La complexité de cette maladie, qui nécessite un traitement à vie mais qui ne se guérit pas, et qui ne laisse aucun moment de répit, peut vite entamer le moral des patients. Seule solution pour aller bien : accepter l’idée d’être malade à vie, de devoir se traiter chaque jour et de changer son mode de vie.

L’impact psychologique du diabète est loin d’être négligeable. Retrouvez toutes les explications pour être fort psychologiquement et bien vivre avec la maladie.
Bien vivre en étant diabétique : explications

"Je crois que je ne m'habituerai jamais à l'idée que j'ai une maladie à vie..."

Dans tous les cas, l’essentiel est que vous acceptiez votre traitement et les changements qu’entraîne le diabète dans votre mode de vie : les repas équilibrés et moins gras, l’introduction de l’exercice physique au moins 30 minutes par jour…

"J'ai souvent des petits coups de blues, est-ce normal ?"

Tout d’abord, il est parfaitement normal d’avoir des hauts et des bas (comme pour les glycémies), même lorsque l’on n’est pas malade car la vie est ainsi faite.

"Il paraît que pour bien vivre avec mon diabète, je dois d'abord accepter ma maladie..."

Le processus d’acceptation de la maladie est très lent, il peut parfois prendre plusieurs années. Alors, dites-vous que rien ne presse, que vous avez tout le temps d’apprendre à vivre avec.