Article

"Comment je reconnais une hypoglycémie?"

Catherine Herdt

Textes écrits sous la supervision de Catherine Herdt

Directrice Plateforme ETP Alsace (Éducation Thérapeutique Patient)

"Comment je reconnais une hypoglycémie ?"


Une hypoglycémie a lieu quand la glycémie à jeun est inférieure à 0,60 g/L (3,3 mmol/L).

Les manifestations peuvent être les suivantes :

Les signes de l'hypoglycémie

Et aussi : maux de tête, pâleur, fatigue et palpitations.

Pour plus de conseils pratiques pour reconnaître et prévenir les hypoglycémies, téléchargez le pdf

Les hypoglycémies sont-elles une fatalité ?

Si vous vous sentez démuni face à une hypo, si vous souhaitez des conseils simples et pratiques…, découvrez, en vidéo, les points de vue du Pr Halimi, diabétologue-endocrinologue et Professeur au CHU de Grenoble, ainsi que de Caroline Martineau, Cadre Diététicien au CHU de Toulouse.

Galerie vidéo L'hypoglycémie

 

 

Et pour faire le point sur vos risques d'hypoglycémies, répondez à l'autoquestionnaire téléchargeable et parlez-en avec votre médecin.

En cas d’hypoglycémie, il faut cesser toute activité physique et faire une glycémie capillaire, si possible. Si la glycémie est inférieure à 0,60 g/L, il faut prendre 15 g de sucre (3 morceaux de sucre n° 4 ou un petit verre de soda de 15 cl ou une petite brique de 20 cl de jus de fruit). Il est conseillé de contrôler de nouveau sa glycémie au bout de 15 à 20 minutes.

En fonction du résultat, on peut reprendre une collation apportant 20 g de glucides. Par exemple : un fruit, 3 biscuits secs ou une barre de céréales.

 

La gestion de l'hypoglycémie
 

Pour visualiser l’ensemble de l’étude Dawn 2, cliquer ICI.

 

À retenir

Les hypoglycémies se repèrent à l’aide de quelques symptômes caractéristiques. Dans ce cas, l’objectif prioritaire sera de se « resucrer » rapidement à l’aide de quelques morceaux de sucre.

Téléchargez l'autoquestionnaire et conseils sur l’hypoglycémie

suggestion d’articles

Les traitements

Afin d’assurer un suivi précis de votre maladie, il est très utile de tenir un carnet d’autosurveillance au quotidien. Vous pouvez y noter vos mesures de glycémie avec la date et l’heure du test, vos doses de médicaments et les différents éléments qui peuvent affecter votre glycémie (repas plus important, ou activité physique par exemple).

"Mon époux a du diabète. Ensemble, nous sommes bien décidés à prendre les choses en main !"

Le diabète nécessite un suivi très régulier, via des mesures fréquentes de glycémie, la prise d’un traitement et éventuellement des piqûres d’insuline adaptées à chaque cas.

Variations de la glycémie sur 24 heures

Une maladie insidieuse à ne pas négliger. La glycémie varie durant le nycthémère, essentiellement sous l'influence des repas. Difficile à détecter avec les tests habituels, l'hyperglycémie postprandiale constitue une première étape d'une évolution vers le diabète. Elle est de plus fortement corrélée avec le risque cardiovasculaire. La première réponse est hygiéno-diététique, avant de passer à la prise en charge médicamenteuse.