Article

L'hyperglycémie en question

L'hyperglycémie en question

Une hyperglycémie se caractérise par une glycémie supérieure à 1,26 g/l (7 mmol/l). À plus de 1,80 g/l, des signes caractéristiques peuvent se manifester.

Les signes de l'hyperglycémie


Ces signes peuvent être accompagnés de crampes, de nausées et de douleurs abdominales.

Une hyperglycémie chronique provoque également un amaigrissement notable.

Une hyperglycémie, deux situations possibles :

La forme bénigne peut être le fait d’un écart alimentaire, d’une forte émotion, d’un traitement insuffisant.

La forme sévère, voire dangereuse à court terme, se traduit par une glycémie supérieure à 2,50 g/l (7 mmol/l) associée à la présence d’acétone dans les urines ou d’une cétonémie élevée dans le sang. L’acétone est détectable à l’aide de bandelettes urinaires ou d’un lecteur de glycémie. En cas de présence avérée, prendre contact avec son médecin ou se rendre aux urgences si l’hyperglycémie et l’acétonurie persistent.

Que faire en cas d’hyperglycémie ?

À l’aide d’un lecteur de glycémie, effectuez une mesure qui permet de confirmer l’hyperglycémie et de suivre son évolution. Si la glycémie est supérieure à 2,50 g/l, contrôlez les urines avec des bandelettes urinaires pour rechercher du sucre et des corps cétoniques.

Testez à nouveau votre glycémie avant votre prochain repas. Ajustez votre dose d’insuline si nécessaire. Si votre glycémie est très élevée et que le contrôle des urines indique la présence de beaucoup de sucre et de corps cétoniques, téléphonez rapidement à votre médecin ou à l’hôpital.

À retenir

L’hyperglycémie (comme l’hypoglycémie) est favorisée par certaines situations : oubli d’une injection d’insuline ou prise irrégulière d’un traitement ; infection ou maladie occasionnelle ; stress important ; excès alimentaire ; activité physique insuffisante…

Dans tous les cas, les symptômes décrits au début de ce dossier doivent vous alerter.

Lors des visites chez votre médecin, signalez-lui vos épisodes d’hyperglycémie (comme d’hypoglycémie). Pour assurer le meilleur suivi, notez ces épisodes sur votre carnet de traitement ainsi que les symptômes rencontrés, indiquez les résultats de toutes les analyses de sang/urines ainsi que les suppléments d’insuline pris (dose, heure). Si nécessaire votre médecin adaptera votre traitement et vous aidera à trouver les meilleures adaptations / solutions possibles.

Liens utiles

https://www.federationdesdiabetiques.org/diabete/glycemie/hyperglycemie
http://ajd-diabete.fr/le-diabete/tout-savoir-sur-le-diabete/lhyperglycemie/
https://www.ameli-sophia.fr/diabete/mieux-connaitre-diabete/diagnostic-et-surveillance-du-diabete/hypoglycemie/hypoglycemie-et-hyperglycemie.html#c610
http://www.medisite.fr/diabete-que-faire-en-cas-d-hyperglycemie.1854.60.html?page=0%2C1

Date de mise à jour : 31/07/2015

suggestion d’articles

Variations de la glycémie sur 24 heures

COMPRENDRE Une stabilité toute relative Chez une personne en bonne santé, le taux de glucose dans le sang, ou glycémie, reste relativement constant tout au long du nycthémère. Une régulation h...

"Si mon diabète est mal équilibré, qu'est-ce que je risque exactement ?"

Si votre diabète est déséquilibré pendant plusieurs années, vous risquez de voir s’installer certaines complications qui vont toucher différentes parties de votre corps. Vous pouvez tout à fait éviter...

"Comment je reconnais une hyperglycémie?"

Une hyperglycémie se caractérise par une glycémie supérieure à 1,26 g/l (7 mmol/l). À plus de 1,80 g/l, des signes caractéristiques peuvent se manifester : Les signes ci-dessus peuvent être accompa...