Complications

Les complications du diabète sont principalement dues à une atteinte de la paroi des vaisseaux ou des artères par excès de sucres dans le sang. Elles peuvent toucher différents organes : le cerveau, les nerfs, les yeux, le cœur, les reins, les jambes, les pieds…  Quels sont les facteurs de risque ? Quelles précautions prendre ? Découvrez les complications du diabète (athérosclérose, artérite, accident vasculaire cérébral [AVC], neuropathie, rétinopathie, infarctus du myocarde, néphropathie, artériopathie, plaie du pied diabétique,…) et surtout comment les prévenir ou les éviter.

Le diabète et les complications
Tout savoir sur les complications du diabète : les risques cardiovasculaires, la surveillance et la prise en charge à mettre en place.

Le diabète, ce n’est pas qu’une histoire de sucre !

En plus du contrôle de la glycémie, la prise en charge du diabète nécessite de contrôler d’autres paramètres importants qu’il s’agisse du surpoids, du risque cardiovasculaire ou des membres inférieurs (artérite, complications du pied diabétique…), de l’évolution vers une atteinte rénale ou une atteinte oculaire (rétinopathies).

Le diabète et ses complications cardiovasculaires

Sans doute pas assez évoqué, le diabète peut entraîner des complications cardiovasculaires parfois sévères ; c’est même la première cause de mortalité chez les patients atteints de diabète de type 2, pour lesquels le risque est 2 à 3 fois supérieur à celui de la population générale ; sachant que les maladies cardiovasculaires représentent environ la moitié des décès observés au sein de cette dernière. 

Connaître son risque podologique quand on a un diabète

Les complications podologiques du diabète sont souvent redoutées, car elles peuvent être graves. Heureusement, elles sont évitables grâce à un bon équilibre de la maladie et à une prise en charge adaptée.

Prendre mon diabète à cœur

Maladie de plus en plus fréquente mais souvent ignorée, le diabète de type 2 est lié, entre autres, au mode de vie. Or il peut avoir des conséquences graves à la longue, et représente en particulier un risque élevé d'accident cardiovasculaire.

"Ça ne va pas être facile de changer mes habitudes à mon âge, même si c'est pour mon bien ..."

Aujourd’hui, plus de la moitié des personnes atteintes de diabète de type 2 ont plus de 65 ans. Ce type de diabète est donc majoritaire chez les seniors, contrairement au diabète de type 1 qui touche des personnes plus jeunes.

"Si mon diabète est mal équilibré, qu'est-ce que je risque exactement ?"

Si votre diabète est déséquilibré pendant plusieurs années, vous risquez de voir s’installer certaines complications qui vont toucher différentes parties de votre corps. Vous pouvez tout à fait éviter ces effets à long terme en adoptant une bonne hygiène de vie et en suivant bien votre traitement.