Symptome de l’hyperglycemie

Hyperglycémie : déceler les symptômes pour pouvoir agir

L’hyperglycémie est un phénomène connu des personnes atteintes de diabète. Pour bien comprendre ce qu’est une hyperglycémie, il faut saisir les enjeux de la maladie. Pour faire simple, le diabète apparaît lorsque le pancréas, chargé de traiter le sucre ingéré, ne fait plus son travail. Le sucre passe alors directement dans le sang et peut avoir des conséquences graves à long terme (AVC, cécité, insuffisance rénale, amputation…).

Il est donc primordial de savoir reconnaître une hyperglycémie afin de pouvoir la traiter et éviter ainsi les complications pouvant survenir à terme.

Hyperglycémie : quels symptômes ?

On recense 7 principaux symptômes pouvant être liés à un excès de sucre, la limite étant fixée à 2,50 grammes de sucre par litre de sang. Parmi ces symptômes, on retrouve : 

 

  • La fatigue, 
  • Des urines abondantes, 
  • Une soif intense,
  • Une faim exagérée, 
  • Une perte de poids involontaire,
  • De l’irritabilité
  • Et des étourdissements.

Quelles sont les conséquences d’une hyperglycémie ?

L’hyperglycémie ponctuelle n’a pas de conséquence grave à court terme. En revanche, si sa fréquence augmente et que son niveau est trop élevé (5 ou 6 g/L), il faut immédiatement consulter un médecin ou se rendre aux urgences. Ces symptômes sont difficiles à identifier car ils peuvent apparaître de façon spontanée sans avoir forcément de rapport avec le diabète. Par précaution, il est conseillé de contrôler sa glycémie régulièrement afin de savoir à quoi s’en tenir.

En ce qui concerne les causes d’une hyperglycémie, elles peuvent être variées et concerner par exemple le traitement qui peut être inadapté. Elles peuvent aussi être liées à un repas trop riche en glucides (sucres), à une infection ou encore à une période de stress.

Comment faire baisser rapidement une hyperglycémie ?

Plusieurs moyens existent pour diminuer l’hyperglycémie : aliments, pratique du sport, poids… Voici 5 pistes pour réguler votre hyperglycémie.

Manger des aliments à faible index glycémique permet de réduire l’hyperglycémie. Il faut également faire attention aux aliments à forte teneur en gras qui augmentent le risque de maladies cardiovasculaires. Pour s’en prémunir, il est préférable d’opter pour les bons gras (huile d’olive, huile de canola) et pour des fruits et légumes aux propriétés antioxydantes comme le bleuet, la canneberge ou encore l’artichaut.

Si vous prévoyez un repas riche en glucides (pommes de terre, pâtes…), ajoutez du vinaigre. Une étude a montré qu’il permettait de réduire le taux de sucre, notamment chez les diabétiques de type 2. Notre recommandation est d’ajouter 2 cuillères (environ 30 ml) dans les plats riches en amidons.

La cannelle est elle aussi reconnue pour ses propriétés antioxydantes. Elle permettrait de réduire le taux de sucre de 25% en 40 jours selon une étude réalisée sur 30 sujets par Diabetes Care. La dose recommandée se situe entre 1 et 6 grammes par jour.

Soyez également attentif à votre poids : la perte de poids peut diminuer de 50% l’incidence du diabète. Une alimentation saine et un apport en glucides stables permettent de réduire les risques d’hyperglycémie. Programmer 6 petits repas par jour permet de mieux contrôler la glycémie et d’avoir l’énergie nécessaire pour tenir toute la journée. La pratique d’un sport peut également permettre de conserver un poids de santé.

Faire du sport tous les jours pendant au moins 30 minutes (aquabike, pilates, natation, yoga…) permet d’éliminer les glucides superflus et diminue les risques de maladie cardiovasculaire qui sont plus élevés chez les diabétiques.

Comment réagir en cas d’hyperglycémie ?

Si vous observez l’un des symptômes de l’hyperglycémie (fatigue, envie pressante, soif, faim, perte de poids, irritabilité ou étourdissements), réalisez un test de glycémie. Si elle est supérieure à 2,50 g/L, réhydratez-vous immédiatement. En cas de traitement à l’insuline (diabétiques de type 1), recherchez la présence de corps cétoniques et suivez le protocole adapté. Pour les traitements à pompe, vérifiez le système de pompe à insuline et changez la ligne d’infusion si besoin.

·