Article

Diabète, comment apprivoiser vos glycémies les plus réfractaires ?

Le traitement de votre diabète a pour objectif de contrôler votre glycémie pour diminuer les risques de complications potentiellement graves pour votre santé. Mais il n’est pas toujours facile de garder l’équilibre !
Parfois, vos chiffres de glycémie s’envolent ou chutent, en deçà des valeurs seuils que votre médecin vous a recommandées.
Si chaque cas est unique et demande une approche personnalisée pour mieux la contrôler, voici
4 exemples de situations que vous avez pu rencontrer et des conseils pour reprendre le contrôle.

Lorsque votre glycémie grimpe au-delà des objectifs

Avez-vous déjà vu votre glycémie grimper et grimper encore ? Cette augmentation peut être due à une situation qui sort de votre routine avec des facteurs qui ont un impact sur votre glycémie et vos besoins en insuline. C’est par exemple le cas lors de la prise de certains médicaments qui vont avoir une action hyperglycémiante. Ou encore lorsque vous êtes malade : votre organisme fonctionne différemment et vos besoins en insuline sont souvent augmentés.1

Autre situation à risque ? Le stress, qui peut aussi faire grimper vos chiffres par la production d’hormones spécifiques comme l’adrénaline.2 Ou encore un aliment ou une boisson que vous ne connaissez pas et qui se révèle beaucoup plus hyperglycémiant que ce que vous pensiez.

Pour vous aider à déterminer la raison de cet état, vous pouvez analyser avec soin l’historique de vos doses d’insuline, en parallèle de vos données de glycémies. Ainsi, vous saurez si ces épisodes sont dus à une quantité d’insuline injectée insuffisante, ou si des modifications de votre quotidien peuvent être en cause.

Pour en savoir plus sur ces petits riens qui font grimper la glycémie, c’est ici

 

Homme qui escalade une montage

 

Lorsque votre glycémie chute soudainement


En démarrant le traitement de son diabète avec de l’insuline, il n’est pas toujours facile d’avoir les bons réflexes d’adaptation de doses. En prenant votre glycémie et en constatant qu’elle est élevée, vous avez sans doute déjà rencontré la situation où vous vous interrogez sur la dose la plus adaptée. « Est-ce que ce premier bolus d’insuline sera suffisant ? » « Et si j’augmentais dès maintenant ma dose d’insuline ? » « Peut-être dois-je attendre un peu et le faire dans une demi-heure ? » Peut-être vous questionnez-vous également sur le risque d’hypoglycémie suivant une adaptation de doses.

Un épisode d’hypoglycémie, ou une diminution anormalement basse de votre taux de sucre dans le sang peut être induite par un surdosage de votre traitement par insuline.3
Pour démarrer, il sera essentiel de suivre les recommandations indiquées par votre médecin sur le rythme de surveillance glycémique et du ou des traitement(s) par insuline journalier. Dans le cadre de votre insulinothérapie, votre médecin pourra vous recommander une auto surveillance de votre glycémie à différents moments clés de votre journée : avant les repas ou les encas, avant une activité physique, au moment du coucher ou encore avant une activité où une hypoglycémie pourrait survenir.4
En tenant un carnet de suivi (papier ou à l’aide d’une application mobile), vous pourrez identifier les variations glycémiques de votre quotidien et notamment, les hypoglycémies récurrentes qui peuvent nécessiter un ajustement de traitement par votre médecin.3,4 Un soutien par une infirmière est également possible pour la mise en place de votre insulinothérapie et son adaptation.

 

Homme qui saute avec un short rouge

 

Une hypoglycémie qui s’installe sans signe avant-coureur


Souvent, vos journées sont actives et peut-être que certaines situations seront à risque d’hypoglycémie. Et pourtant, vous ne ressentez pas toujours les signes habituels. Lorsque vous vérifiez votre glycémie, sa baisse est finalement plus sévère que celle à laquelle vous pouviez vous attendre. Les symptômes d’une hypoglycémie sont propres à chacun et peuvent évoluer avec votre maladie.3 Il est possible que votre organisme s’habitue progressivement à des glycémies basses.3 Bon à savoir : des situations d’hypoglycémie peuvent survenir à distance des événements déclencheurs tels qu’une séance d’activité physique ou l’absorption d’un verre d’alcool.3 Comment mieux prévenir les épisodes d’hypoglycémie dans ce cas ? Une surveillance rapprochée de votre glycémie même sans signe évocateur sera un geste essentiel. Prenez soin de garder votre lecteur à portée de main à la maison, dans vos déplacements et même sur votre table de nuit.3 Certains gestes de prévention peuvent être efficaces si vous anticipez des situations à risque, par exemple : prendre une collation avant de démarrer sa séance de sport, ou encore veiller à consommer un verre d’alcool uniquement avec modération et lentement et en y associant systématiquement des aliments contenant des glucides.3

 

Les symptômes d’hypoglycémie sont propres à chacun et peuvent parfois passer inaperçus.

 

Randonnée

 

Lorsque vos glycémies fluctuent à la manière de montagnes russes


Vous avez peut-être rencontré cette situation de « montagnes russes » : une série épuisante et très souvent difficile à vivre de niveaux glycémiques très fluctuants.

Tout peut commencer par un épisode d’hypoglycémie. Pour traiter cet épisode, il faudra rapidement se resucrer avec une collation adaptée, associée à un contrôle de votre glycémie. 3 Néanmoins, il n’est pas toujours évident de retrouver un équilibre glycémique durable après une « hypo ».

Un repas trop riche ou au contraire qui tarde à être servi, une activité imprévue, une erreur d’ajustement de la dose de votre traitement par insuline, un oubli d’en-cas ou de contrôle glycémique. De nombreuses situations peuvent conduire à des fluctuations glycémiques. Votre glycémie devient trop élevée puis diminue trop drastiquement. Vous avez l’impression de perdre le contrôle ! Ces situations peuvent être de grandes sources d’inquiétude et d’incompréhension.

Parfois, il est difficile de déterminer quels sont les facteurs à l’origine de ces fluctuations. En recueillant un historique complet de vos valeurs et vos traitements, vous pourrez identifier des situations à risque, et faire le point avec le médecin qui vous suit. L’évaluation en consultation de cet historique lui permettra d’envisager les ajustements qui pourront être nécessaires pour limiter les fluctuations glycémiques trop importantes : modification de traitements, de vos schémas d’injection, réévaluation des facteurs de risque selon vos activités. Aujourd’hui, il existe des dispositifs innovants d’automesure glycémique, qui s’appuient sur un capteur sans recours à un autopiqueur pour vérifier votre niveaux glycémique. 4 Des dispositifs de délivrance d’insuline connectés peuvent aussi être utiles pour vous aider à documenter de manière exhaustive vos historiques de traitements et à vous accompagner dans l’ajustement des dosages. 4

 

Femme qui hurle

 

Vivre avec un diabète, cela s’apprend !


Chaque personne atteinte d’un diabète est différente et doit trouver les ajustements qui lui sont propres. Mieux comprendre sa maladie, son traitement, les techniques d’injection, adopter un mode de vie plus équilibré…

Pour gagner en autonomie, il existe des ateliers d’éducation thérapeutique pour aborder pas à pas ces notions essentielles et gagner en confiance. Animés par des professionnels de santé mais aussi des patients « experts », ces moments d’échange allient situations pratiques et concepts théoriques. N’hésitez pas à prendre conseil auprès de l’équipe soignante qui vous suit ou des associations de patients.

 

L’équipe médicale est un soutien important dans votre apprentissage de l’insulinothérapie et l’autocontrôle glycémique.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter ces conseils complémentaires.

 

[1] Diabète Québec. Site internet : https://www.diabete.qc.ca/fr/comprendre-le-diabete/pratique/situationsparticulieres/
rhume-grippe-et-autres-infections/ Consulté le 21/02/2022.
[2] Diabète Québec. Site internet. https://www.diabete.qc.ca/fr/vivre-avec-le-diabete/psychologie/le-stress/lestress-
et-le-diabete/ Consulté le 21/02/2022.
[3] Fédération Française des Diabétiques. Brochure. L’hypoglycémie, comment la prévenir ? Comment
l’apprivoiser ? www.federationdesdiabetiques.org Consulté le 21/02/2022.
[4] Diabetes Technology: Standards of Medical Care in Diabetes Care 2020. American Diabetes Association ;43
(Suppl. 1):S77–S88.

 

FR22DI00051 - Avril 2022

·