Article

Ces petits riens qui font grimper la glycémie

Femme diabétique

 

 

Vous êtes diabétique et traité par insuline ? Vous avez peut-être remarqué qu’à certaines occasions votre glycémie n’est pas aux objectifs attendus… Pourtant vous suivez à la lettre les recommandations de votre médecin : vous avez adopté un régime alimentaire plus équilibré, vous pratiquez une activité physique régulière et vous prenez correctement vos médicaments, à la bonne dose et au bon moment. Ces bons réflexes sont essentiels à l’équilibre de votre diabète. Pourtant, il existe d’autres moments dans la journée où votre glycémie peut varier. Ces « petits riens » qui vont faire grimper votre glycémie ont des effets variables d’une personne à l’autre ou même d’un jour à l’autre pour une même personne… Passons en revue 4 exemples concrets du quotidien !

 

Les facteurs clés qui influent sur votre glycémie : l'alimentation, l'activité physique et le traitement.

 

La caféine : un pic d’énergie… et de glycémie


On pourrait penser qu’un café noir n’a pas d’impact sur la glycémie s’il est pris sans sucre. Mais ce n’est pas le cas : la caféine a tendance à favoriser une augmentation de votre glycémie postprandiale, c’est-à-dire une augmentation du taux de sucre dans le sang mesuré après un repas. 1 Et si vous comptiez remplacer le sucre par un édulcorant, gardez à l’esprit qu’eux aussi peuvent être à l’origine d’une augmentation de la glycémie 2. Vous pouvez vérifier cela en notant précisément sur un carnet ou sur tout autre support adapté ce que vous consommez dans la journée et en reportant les valeurs de votre glycémie. Votre médecin pourra alors affiner votre traitement si besoin.

Homme qui boit du café

 

La déshydratation : à éviter lorsqu’on est diabétique


Pratiquer une activité physique fait partie intégrante de la prise en charge d’un diabète. Diminution du taux d’hémoglobine glyquée, réduction de la masse graisseuse, augmentation de la sensibilité à l’insuline… les bénéfices ne manquent pas ! 3 Cependant, veillez à boire régulièrement de l’eau pendant votre activité physique. 3 En effet, la déshydratation vous expose à un risque d’hyperglycémie. 4 Si vous préférez, vous pouvez ajouter dans votre bouteille une ou deux tranches de citron ou d’orange pour relever le goût sans ajouter de sucre ! Enfin, n’hésitez pas à noter la quantité de boisson que vous buvez dans votre carnet ou sur le support de suivi que vous utilisez.

L'activité physique améliore l'évolution d'un diabète, surtout lorsqu'elle est combinée avec une bonne alimentation.

 

Femme qui boit de l'eau

 

Un sommeil de mauvaise qualité peut aggraver le diabète


Une journée ne dure que 24 heures. C’est parfois trop court pour faire tout ce que l’on a à faire : gérer son activité professionnelle, profiter de sa famille et de ses amis,... Le risque est de vouloir empiéter sur le sommeil. Très mauvaise idée, car le sommeil est notre allié face au diabète et le négliger n’est pas sans conséquences !
Si vous vous couchez trop tard, que vous ne dormez pas suffisamment ou si vos horaires de coucher et de lever sont irréguliers, vous augmentez votre risque d’avoir des hyperglycémies. Le manque de sommeil va également bouleverser les hormones qui régulent la faim et la satiété : votre organisme, pour compenser, va avoir plus d’appétence pour les aliments sucrés. Enfin, si vous ne dormez pas assez, vous aurez moins d’envie et d’énergie pour pratiquer votre activité physique, essentielle à la bonne régulation de la glycémie. 5

Une personne sur 2 qui souffre de diabète de type 2 présente des problèmes de sommeil.

 

Pour aider votre équipe soignante à identifier vos troubles du sommeil, vous pouvez noter sur votre carnet les heures d’endormissement et de réveil, ou vous tourner vers des dispositifs connectés qui enregistrent et analysent la qualité de votre sommeil chaque nuit.

 

Femme allongée sur le lit et qui n'arrive pas à dormir

 

Le stress augmente le risque d’hyperglycémie


Une urgence au bureau, des soucis familiaux… Lors d’une situation stressante, notre organisme réagit en produisant des hormones spécifiques (adrénaline, cortisol…). Ces hormones ont notamment pour effet d’augmenter la glycémie afin de procurer l’énergie nécessaire pour pouvoir faire face au stress. Et cette hausse de glycémie, lorsqu’on est diabétique, peut perdurer si l’insuline est insuffisante. De plus, le stress peut augmenter votre appétit et diminuer votre envie de faire du sport ou de bien prendre votre traitement.6
Si vous vous sentez particulièrement stressé ou angoissé, parlez-en à votre médecin lors de votre prochaine consultation.

 

Mains moites, augmentation du rythme cardiaque, irritabilité, perte de mémoire... Et si c'était le stress

 

Femme stressée assise à son bureau

 

Comment améliorer la prise en charge de votre diabète ?


Nous l’avons vu, notre mode de vie actuel est tel que la glycémie peut parfois échapper à notre contrôle. C’est pourquoi il est nécessaire de mesurer régulièrement votre glycémie afin de s’assurer du bon équilibre de votre diabète. 7 Les données de votre mode de vie sont donc essentielles à la bonne gestion de votre diabète : votre régime alimentaire, vos activités physiques, la durée de votre sommeil... Vous pourrez les consigner sur votre carnet ou via une application mobile par exemple. Il existe aujourd’hui des dispositifs connectés qui permettent même d’enregistrer les horaires et les doses d’insuline que vous vous administrez durant vos journées, ce qui peut vous aider à mieux suivre et mieux gérer votre diabète 8. N’hésitez pas à en discuter avec votre équipe soignante !

 

[1] Lane JD et al. Caffeine impairs glucose metabolism in type 2 diabetes. Diabetes Care. 2004;27(8):2047-8.
[2] Pepino MY et al. Sucralose affects glycemic and hormonal responses to an oral glucose load. Diabetes Care. 2013;36(9):2530-5.
[3] Institut de recherche du bien-être de la médecine et du sport santé. IRBMS. Site internet. https://www.irbms.com/diabete-et-pratique-sportive/ Consulté le 03/02/2022.
[4] Diabetes.co.uk. Site internet. https://www.diabetes.co.uk/food/water-and-diabetes.html Consulté le 03/02/2022.
[5] Sleep Foundation. Site internet. https://www.sleepfoundation.org/physical-health/lack-of-sleep-and-diabetes Consulté le 03/02/2022.
[6] Diabète Québec. Site internet. https://www.diabete.qc.ca/fr/vivre-avec-le-diabete/psychologie/le-stress/le-stress-et-le-diabete/ Consulté le 03/02/2022.
[7] Fédération des diabétiques. Site internet. https://www.federationdesdiabetiques.org/diabete/glycemie Consulté le 03/02/2022.
[8] American Diabetes Association. Diabetes Technology: Standards of Medical Care in Diabetes-2020. Diabetes Care. 2020;43(Suppl 1):S77-S88.
 

 

FR22DI00049 - Avril 2022

·