Article

Un peu, beaucoup, passionnément... Faire du sport en étant diabétique, c'est possible!

Le sport, c’est bon pour la santé… des diabétiques ! Pratiquer une activité sportive fait en effet partie du traitement du diabète, au même titre qu’une alimentation équilibrée et les médicaments. À condition de respecter certaines précautions.

Faire du sport a un effet hypoglycémiant et hypolipémiant, et exerce, à ce titre, un effet préventif et curatif du diabète et des maladies cardiovasculaires. Mais avant de vous lancer, vous devez impérativement consulter votre médecin.

Femme pratiquant la course à pied

Bénéfices de l’activité physique chez un diabétique

Le diabète rend difficile voire impossible l’absorption du glucose sanguin par les muscles et prive ainsi ces derniers de leur principale source d’énergie.

Chez les diabétiques de type 2, dont la maladie est due à une résistance de l’organisme à l’insuline, la pratique d’une activité physique a un véritable intérêt thérapeutique. À condition d’être régulière (au moins 3 ou 4 fois par semaine) et relativement soutenue*, elle entraîne :

  • Une amélioration de la sensibilité à l’insuline et donc une baisse de la glycémie ;
  • Une baisse des risques cardiovasculaires grâce à une diminution du taux de triglycérides et une augmentation du taux de « bon » cholestérol dans le sang, ainsi qu’à une baisse de la pression artérielle ;
  • Un meilleur contrôle de son poids via une augmentation de la masse musculaire et une diminution de la masse graisseuse.

Chez les diabétiques de type 1, dont le pancréas ne sécrète pas ou peu d’insuline, la pratique d’un sport n’a pas de bénéfices thérapeutiques directs. Ses bienfaits sont donc les mêmes que pour la population générale, à savoir une amélioration de la condition physique, du bien-être et une diminution des risques cardiovasculaires.

* Une activité soutenue rend la respiration difficile et la conversation quasiment impossible (20 minutes de footing ou de VTT par exemple). Lors d’une activité modérée, la respiration s’accélère mais discuter reste possible (30 minutes de vélo, d’aquagym ou de marche rapide). 

 

Quels sports peut-on pratiquer avec un diabète ?

Presque tous les sports peuvent être pratiqués quand on est diabétique. Le choix devra porter sur celui que vous préférez et que vous pouvez pratiquer régulièrement afin d’en tirer le maximum de profit.

Certains sports sont toutefois à éviter, en raison du risque d’hypoglycémie qui s’avèrerait alors particulièrement dangereuse : le deltaplane, le parapente, le parachutisme, l’alpinisme, la voile en solitaire... La boxe, qui expose à des risques de lésions rétiniennes, est également déconseillée.

Consultez le témoignage de Quentin Valognes, qui a réussi à devenir coureur cycliste professionnel en conciliant sa passion du vélo et son diabète.

Coureur cycliste et diabétique, c'est possible - Interview du cycliste professionnel Quentin Valognes :

 

Consulter son médecin

Vous devez impérativement consulter votre médecin avant de débuter ou de reprendre une activité physique. Après un bilan médical, il vous aidera à choisir le sport le plus adapté à votre situation, à déterminer son rythme hebdomadaire ainsi que son intensité, il s’assurera de l’absence de contre-indication avec votre traitement, il vous informera sur les précautions à prendre. Surtout, il vous expliquera comment prévenir une hypoglycémie, principal risque associé à la pratique d’un sport. Une hyperglycémie est également possible dans certains contextes (compétitions, efforts violents, stress) ; généralement transitoire, elle ne nécessite pas de correction.

 

Quel que soit votre diabète, vous devez :

  • Bien manger avant et après l'effort ;

  • Adapter vos contrôles glycémiques et/ou vos injections d'insuline à l’intensité et à la durée de l’activité ;

  • Veiller à bien vous hydrater pendant l’effort ;

  • Toujours prévoir des collations sucrées pour parer aux hypoglycémies. Attention, celles-ci peuvent survenir dans les 12 à 24 heures après !

Par ailleurs, une parfaite hygiène des pieds est indispensable afin d’éviter les complications podologiques spécifiques aux diabétiques.

 

Sources :
- Claudio Büsser et al. Sport et diabète de type 1. Rev Med Suisse 2013; volume 9. 1200-1205 https://www.revmed.ch/RMS/2013/RMS-389/Sport-et-diabete-de-type-1 
- Aide aux Jeunes Diabétiques (AJD) http://www.ajd-diabete.fr/le-diabete/vivre-avec-le-diabete/le-sport/
- Union Sports & Diabète. Diabétiques, Osez bouger – Pratiquer une activité physique avec un diabète. http://www.unionsportsetdiabete.com/ https://docs.wixstatic.com/ugd/e693b4_3cf526b935444995a24644c539924f84.pdf

 

suggestion d’articles

"Ça fait 15 ans que je n'ai pas fait de sport, comment je m'y remets ?"

L’activité physique est un moyen efficace pour équilibrer ses glycémies tout en contrôlant son poids.

Pour être en bonne santé, mangez mieux, bougez plus

Pour être en bonne santé, réussir à contrôler sa glycémie ou retarder l’apparition du diabète, il est important d’avoir une alimentation équilibrée.

Connaître son risque podologique quand on a un diabète

Les complications podologiques du diabète sont souvent redoutées, car elles peuvent être graves. Heureusement, elles sont évitables grâce à un bon équilibre de la maladie et à une prise en charge adaptée.