Article

Diabète de type 2

« Est-ce que je vais devoir prendre un traitement à vie ? »

Catherine Herdt

Textes écrits sous la supervision de Catherine Herdt

Directrice Administrative Plateforme ETP Alsace (Éducation Thérapeutique Patient)

Diabète de type 2

Le diabète est une maladie évolutive, c’est-à-dire que votre pancréas aura tendance à produire de moins en moins d’insuline avec le temps. Ainsi, votre taux de glucose dans le sang risque d’augmenter si vous n’adaptez pas votre traitement tout au long de votre vie. D’ailleurs, au début, de simples mesures diététiques et la reprise d’une activité physique peuvent parfaitement suffire. C’est votre médecin, que vous verrez régulièrement à partir du diagnostic, qui évaluera où en est votre maladie et quels sont les traitements à mettre en place.

Si vous êtes diabétique de type 2 avec un taux d’HbA1c (hémoglobine glyquée, témoin de l’équilibre de votre diabète) supérieur à 6 % vous serez d’abord traité par des mesures diététiques. Puis, au bout de 6 mois, si cela ne suffit pas, votre médecin vous prescrira un traitement antidiabétique, le plus souvent sous forme de comprimés. Il en existe 4 classes :

  • Les biguanides qui réduisent la quantité de glucose produite par le foie et aident le glucose à rentrer dans les muscles.
  • Les inhibiteurs des alpha-glucosidases intestinales qui retardent l’absorption des glucides.
  • Les insulinosécréteurs qui stimulent la sécrétion d’insuline par le pancréas sur l’ensemble de la journée.
  • Les incrétines, une nouvelle classe de médicaments, qui peuvent également être associés aux autres antidiabétiques oraux. Ils se présentent actuellement sous deux formes, comprimés ou injections sous-cutanées. Ils favorisent l’action d’une hormone naturelle, le GLP1, habituellement produite par l’intestin et efficace pour stimuler la production d’insuline.
  • Une nouvelle classe de médicaments a fait son apparition sur le marché européen et américain pour traiter le diabète de type 2 (traitement non disponible en France) : il s'agit des inhibiteurs de co-transporteur sodium-glucose de type 2 (ISGLT2). Les ISGLT2 bloquent la réabsorption du glucose au niveau des reins ; ce glucose non réabsorbé va se retrouver dans les urines et être éliminé, abaissant ainsi le taux de sucre du sang.

Enfin, si ce traitement n’est plus suffisant, votre médecin vous prescrira probablement des injections d’insuline. Pour en savoir plus à ce sujet, lisez notre article sur les traitements du diabète de type 1.

À retenir

Le diabète de type 2 est une maladie évolutive. Cela signifie que vous ne prendrez pas forcément le même traitement tout au long de votre vie. Au départ, une bonne hygiène alimentaire peut suffire, puis il faut parfois passer aux comprimés et enfin aux injections d’insuline.

Téléchargez mon semainier diététique

Semainier

 

Date de mise à jour : 04/12/2017

suggestion d’articles

Comment bien manger ?

Pour visualiser l’ensemble de l’étude Dawn 2, cliquer ICI. Vous avez envie de mieux vous alimenter et cherchez des idées de recettes ? On vient de vous diagnostiquer un diabète ? Vous souhaitez c...

Pour être en bonne santé, mangez mieux, bougez plus

Pour être en bonne santé, réussir à contrôler sa glycémie ou retarder l’apparition du diabète, il est important d’avoir une alimentation équilibrée. Dans le module Comment bien manger ?, vous trouvere...

"J'ai peur que mon diabète ait une influence sur ma vie de couple."

Chez les hommes, il est vrai qu’un diabète mal stabilisé peut endommager certains petits vaisseaux sanguins ainsi que des terminaisons nerveuses, ce qui peut provoquer des troubles de l’érection. T...