Article

"Je rêve d'aller en Australie, c'est possible avec mon diabète ?"

Armelle Fayard-Choquet

Textes écrits sous la supervision du Docteur Armelle Fayard-Choquet

Endocrinologue/Diabétologue, Centre Hospitalier d’Arras

"Je rêve d'aller en Australie, c'est possible avec mon diabète ?"

Les États-Unis et leurs célèbres YMCA, l’Indonésie sac au dos, l’Argentine et la pampa ou, plus près, les capitales européennes du Sud ou du Nord… Cet été, c’est décidé, vous larguez les amarres un mois et partez à l’aventure avec vos deux meilleurs amis.

Aujourd’hui, partir à l’étranger, pour une destination lointaine ou non, tout en étant atteint de diabète, n’est plus un problème. Vous pourrez emporter votre traitement n’importe où et l’adapter au mode de vie du pays que vous visiterez.

Cependant, cela nécessite une préparation minutieuse et rien ne doit être laissé au hasard.

Avant votre départ :

  • Consultez votre diabétologue afin de bien préparer votre traitement.
  • Vérifiez, auprès de votre assurance, que votre diabète est bien pris en charge.
  • Si vous voyagez en Union Européenne, pensez aussi à prendre votre Carte Européenne d’Assurance Maladie.
  • Et emportez, bien sûr, vos papiers d’identité, ainsi que les coordonnées de l’ambassade de France du pays où vous allez.

Pour préparer votre valise, téléchargez ci-dessous la liste type de tout ce que vous devez emporter. Prenez votre traitement pour le diabète pour quelques jours de plus que la durée prévue de votre voyage, on ne sait jamais ce qui peut arriver (grève, problèmes climatiques, etc.).

Ensuite, durant le voyage, contrôlez régulièrement votre glycémie et calculez la quantité de glucides que vous ingérez à chaque repas pour adapter vos injections d’insuline.

Et si vous prenez l’avion, ne laissez jamais votre traitement dans le bagage qui part en soute mais gardez-le toujours avec vous, accompagné de votre ordonnance et d’un certificat médical pour passer les contrôles de douane. Et laissez votre montre à l’heure du pays de départ pendant la durée du vol.

Une fois sur place, si le décalage horaire ne dépasse pas 3 heures, il ne sera pas nécessaire de décaler les horaires de vos injections d’insuline. Et si le décalage horaire est supérieur à 3 heures, essayez autant que possible d’adapter votre traitement afin de vivre à l’heure locale dès l’arrivée. Discutez-en avant avec votre médecin, à l’aide d’un petit schéma s’il le faut.


Téléchargez la liste type pour voyager avec votre diabète

Téléchargez le certificat de voyage à faire remplir par votre médecin traitant
 

À retenir

Voyager loin, sans trop se prendre la tête, c’est tout à fait possible avec votre diabète. Mais avant de partir, préparez bien votre séjour et surtout votre « kit diabète ». Sur place, contrôlez votre glycémie plus souvent, soyez très attentif à ce que vous mangez et profitez de vos vacances !

 

Date de mise à jour : 15/11/2017

suggestion d’articles

Diabétiques, ils ont fait l'ascension du Stromboli

Motivés par l'enthousiasme de leur médecin traitant, le Dr Valérie Foussier, médecin endocrinologue et spécialiste du diabète à l'hôpital d'Antony (92), un groupe de jeunes patients s'est lancé dans l...

Entretien avec Saïd Bekka, Endocrinologue/Diabétologue au Centre Hospitalier de Chartres

Au milieu des années 90, comment ont commencé à naître ces idées, un peu folles, d’exploits extrêmes avec des patients diabétiques ? L’équipe du Marathon de New-York s’est constituée avec des perso...

"Le diabète en sortie, est-ce que c'est si compliqué à gérer ?"

Le diabète ne peut pas et, surtout, ne doit pas empêcher votre enfant de participer à des sorties scolaires. Avec un minimum d’organisation, il est tout à fait possible d’anticiper et de maîtriser sa ...